Cela a commencé ainsi…

Alors il est important que vous sachiez que cet article, je l’ai pas mal réfléchi: il a bien occupé mon petit cerveau de soprano en ébullition imaginative…C’est que cette série autour des pieds, commencé il y a un moment, je n’allais pas ne pas la mettre sur mon blog, quand même!!! Surtout que je n’ai pas très envie de l’arrêter: elle plaît à ma fantaisie, à ma malice.

Mais c’est que certains qui lisent mon blog connaissent les premières photos de cette série, alors je me suis demandée comment la présenter…

Et d’autres personnes ne la connaissent pas!!!! Alors, je me suis demandée comment la présenter… (non, non, ce n’est pas une erreur de texte.. mais réellement l’expression de la problématique que j’avais… hihihi!!!)

Alors, cette série… j’ai eu envie d’en parler, afin d’expliquer un peu ce qui se passe dans ma tête. J’ai commencé un peu sur la page de présentation (pour ceux qui l’auraient raté, c’est là…

http://wp.me/P3qKtS-8q

Maintenant, normalement, vous savez un peu mon projet et son cahier des charges.

Je vous avoue qu’apprendre à se renouveler dans un cadre assez strict de contraintes est un bon exercice. Cela ressemble assez, je trouve, à ce que je vis en tant qu’interprète. Allez, je vous inflige un petit monologue autour de mon métier: sisisi!!! Quand vous travaillez un morceau, par exemple: une mélodie française…  (Certains ne sauront pas de quoi je parle, mais moi, c’est une de mes passions.) Tiens, d’ailleurs si je vous mets cette citation qui m’évoque un peu ceci, saurez vous me trouver le nom de film et les interprètes de cette scène?

– Les chevaliers-paysans de l’an Mil au lac de Paladru’.

– Au lac de ???…

– Paladru !!!

– Mais euh…, excuse-moi, mais…, il y a des gens que…, que ça intéresse, ce ?…

– Non, personne.

Je disais donc étudier la mélodie française, et l’interpréter, c’est au fond apprendre à être imaginatif et émouvant, dans un cadre assez strict. Et quand on sait qu’on va reprendre souvent le travail d’une mélodie et continuer longtemps à interpréter cette même oeuvre, finalement, cela ressemble assez à cette idée d’une situation précise que l’on doit néanmoins faire évoluer.

Bon, et bien vous êtes maintenant prêt à visionner 3 photos de ma série…

3 réflexions sur “Cela a commencé ainsi…

    • Oui, je m’amuse beaucoup. J’en suis à près d’une trentaine de photo: cela apprend beaucoup aussi, je trouve. Et apprendre en s’amusant, c’est toujours un bonheur!!!!

  1. C’est pas mal ce thème, garder la même position des pieds et c’est le décor qui change 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s