De duo à ciel 5

Voilà que ce termine ainsi ce deuxième quintolet d’Association libre, dont 3 duos sont parus en 2013 et 2 en 2014.

A bientôt pour un prochain quintolet…

Association libre 5: Duo, eau, dualité, duel, elle, ciel…

duo 5

14 réflexions sur “De duo à ciel 5

  1. Très réussi encore. Ca fonctionne parfaitement bien, et ça fait travailler l’imagination. Et puis j’aime beaucoup le mot « quintolet », c’est charmant 😉

    • Merci Philippe. J’aime bien ces lots de 5 et comme je cherchais le nom à donner à cette structure, quand est venu naturellement le mot « quintolet » (qui est le nom d’un rythme composé de 5 éléments en musique) j’ai trouvé que laisser cette association venue librement collait parfaitement à ces « associations libre ». 😀

  2. j’aime beaucoup ce diptyque, toute la série d’ailleurs que je viens de découvrir.. ces deux photos l’une la tête en l’air et l’autre le regard baissé se répondent bien! je me suis interrogée sur le choix des cadrages différents, non pas que ce ne soit pas cohérent et je m’aperçois que j’aime bien … mais il doit y avoir une intention derrière tout ça !!?

    • Merci 1idee. Alors en fait si tu veux tout comprendre de ces associations libres, la clef est ici: https://cecilecamatte.com/2013/09/29/de-poesie-a-vert-1/
      C’est un travail assez particulier, et les diptyques ne sont pas construit effectivement de façon à ce que les cadrages coïncident. (Ils n’ont d’ailleurs pas été construits en diptyques au départ, même si, après, effectivement, je les ai tous remis ainsi, de façon à donner plus de lisibilité, suite à une remarque fort judicieuse de Laurence Chellali.) Quand je constitue ces duos, (ce que je fais toujours sans réfléchir consciemment , plutôt en suivant quelque peu mon intuition afin de maintenir cette idée d’association libre expliqué dans le post que je t’ai joint), je respecte ces différences parce que cela ne me semble pas gêner effectivement la lisibilité. Voilà ce que je peux t’en dire à ce jour, sans savoir encore où me mènera ce travail…

      • j’espère en tout cas qu’il t’emmènera vers de jolies choses … ce qui est assez fabuleux dans un travail de création de ce type, c’est qu’il est basé sur la sensibilité, l’intuition, le regard et la réceptivité et qu’il n’est pas prévisible!

  3. Et bien entre quintolet et duo, de mots, de photos, duo avec toi-même, j’avoue avoir été un peu perdue à lecture de ce billet car je n’avais pas lu les précédents. C’est désormais chose faite et je comprends nettement mieux ta démarche à présent. Quelle belle idée tu as eue. Moi qui aime à la fois les mots et les photos je ne peux qu’être séduite.Et cette 5ème partie me plaît beaucoup, tout particulièrement la photo du reflets des deux personnes dans la flaque d’eau qui à mon sens suffirait à elle seule à illustrer les mots que tu t’es assignée. Bravo pour ta créativité. Je me réjouis de découvrir un prochain quintolet (je suis tout à fait d’accord avec Ph.C, ce mot est délicieux).

    • Merci beaucoup Christine pour ce retour positif; je suis ravie que ce travail t’ai plu: il est vraiment « expérimental », et à chaque fois que je le fais, je suis dans l’incertitude. 🙂 Mais j’aime ça inventer alors… J’avoue ce dernier est mon préféré du quintolet ( 😉 ), aussi car j’aime particulièrement cette photo de reflet entre ciel et terre.

  4. J’aime beaucoup, autant l’une que l’autre, avec toujours une petite préférence pour le noir et blanc, surtout pour celle où l’on voit ces deux silhouettes quelque peu mystérieuses.

  5. Bonjour Cécile ! Je trouve que les 2 photos fonctionnent parfaitement bien ensemble. Dans la première, le ciel est encadré par les branche, dans l’autre, l’eau tombée du ciel est encadrée de la même manière par le bitume. Ceci dit, j’y vois un message d’un grande tristesse, car ce qui est tombé du ciel n’est pas de l’eau pure, mais une eau boueuse avec des déchets abandonnés. Bref, ce que je veux dire c’est que c’est une association extrêmement bien réussie pour une vision extrêmement pessimiste.
    Je suis contente de voir que petit à petit tu arrives au dyptique. Je trouve pour ma part que c’est bien plus facile à lire ainsi. Car de toutes façons, si j’avais eu tes photos sous les yeux en vrai, il est clair que je les aurait disposées l’une à côté de l’autre spontanément.

    Bonne soirée 🙂

    • C’est vrai que ma vision n’est pas très optimiste: et c’est celui que je préfère de ces 5 en plus! Avec celui d’avant, celui avec la Vierge et l’eau bénite, qui me fait bien rire, ce sont ceux que je trouve les plus réussis et qui sont bien dans l’idée de là où je veux plutôt aller. Je commence déjà à laisser mon esprit vagabonder pour les prochains… Et voilà: je suis mordue de mes Associations libres!

  6. Bonsoir,
    j’ai pris plaisir à visiter votre blog, j’aime vraiment ce lieu. Je ne sais comment décrire ce que je ressens mais je porte de l’intérêt pour votre expression. C’est riche et sensible,et surtout de belles photographies. Je reviendrais vous rendre visite. Je choisis ce dyptique qui ne me laisse pas indifférente.

    • Merci Isabelle pour vos très jolis mots; je suis touchée que mon univers personnel vous ai parlé, moi qui ai également tout à fait aimé le votre. Merci aussi d’avoir choisi ce duo qui est un de mes préféré, (et cela me rappelle, d’ailleurs, que je voudrais remettre en train un nouveau quintolet… 😉 ) A très bientôt alors.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s