Part d’ombres au Palais Royal

Je continue d’explorer mes archives photographiques. Et me voici donc revenue à Paris, à la Toussaint 2013. Il faisait très beau, et lors de ma promenade au Palais Royal, c’était lumineux, et également, bien sûr, riche en ombres. Ce lieu fort en reliefs, en lignes diverses et de tant de beautés qui ravissent l’oeil jouait à se montrer, puis à se cacher au gré de nos pas.

C’est donc à un parcours riche en contrastes que je vous invite.

J’ai cette fois-ci choisi un traitement en noir et blanc qui avait été pensé dès la prise de vue pour quasi toutes les photos qui suivent. Vous pourrez peut être remarquer que le noir et blanc est très légèrement teinté (comme cela était le cas aussi dans le bric à brac ). Le noir et blanc en photographie est une expression qui me convient, et que j’affectionne vraiment. J’explore en ce moment le fait de pouvoir très légèrement varier la base de ce Noir et blanc afin de voir si cela ajoute « un plus » à l’expressivité de mes photos. Mon logiciel me permet de pouvoir le faire bien plus finement que ce que j’avais exploré au départ (comme dans cette photo). J’ai la manie de voir toujours essayer par moi-même de maîtriser les choses, ce qui quelquefois me prend plus de temps, me fait patauger…  On verra avec le temps si je trouve cela réellement intéressant, mais n’hésitez pas à me donner votre avis et votre sentiment sur ces essais.

-1

-1

-2

-2

-3

-3

-4

-4

-5

-5

A très bientôt!

20 réflexions sur “Part d’ombres au Palais Royal

  1. Belles compositions en N&B! J’aime particulièrement la 2 et la 3… quelle teinte as-tu ajouté? Ça donne un petit plus de chaleur je trouve, j’aime bien.

    • Merci Céline. 🙂 J’ai travaillé dans Silver Effex avec le 1er ton des tons cuivré, un marron avec un petit peu de rouge. Je trouvais effectivement que cela rendait le N&B plus chaleureux, et s’harmonisait bien avec le soleil bien présent sur toutes ces photos.

  2. Jolie série pleine de contrastes!
    J’adore la 3ème, elle raconte vraiment une histoire, cet homme qui lit sur le banc, le père (peut-être?) qui tient la main de son fil au loin (quel dommage que l’arbre cache un peu l’homme…), et les feuilles des arbres en premier plan qui plantent un peu plus le décor, les ombres et les feuilles tombées sur le sol. C’est vraiment une très belle composition, elle me plaît beaucoup!

    • Merci Thursday. 🙂 j’aime beaucoup également la 3ème; lors de cette photo, j’avais vraiment cadré pour avoir ces feuilles et l’homme, j’avais vraiment craqué pour l’ambiance générale avec toutes ces ombres crées par les branches, et je n’ai pas le souvenir d’avoir vu l’homme avec l’enfant. Quel dommage, effectivement, car en attendant un petit peu, j’aurai pu les avoir plus lisibles un peu plus loin… j’en ai fait une autre un petit peu plus loin, cadrée en hauteur, avec cet homme uniquement et les feuilles. Je la trouve moins réussie.

  3. Oui, la première sort vraiment du lot! Qu’est-ce qu’elle est belle! Et l’ajout de la teinte cuivrée très légère donne en effet beaucoup de chaleur au noir et blanc, sans faire une seule seconde « teinture »: c’est sobre comme si tu avais choisi une qualité de pellicule particulière sur un argentique.

  4. Je partage l’enthousiasme de ceux et celles qui ont déjà donné leur avis, avec une grande admiration pour la 1 pour son côté abstrait et la 3 pour son côté très émouvant.

  5. J’apprécie également beaucoup Silver effex pour les traitements en noir et blanc. J’aime ta 1ère photo, bien contrastée, très graphique et mystérieuse. La 2ème me plaît également avec cette silhouette en marche qui se dessine bien sur la colonne.

    • Merci Christine; oui, c’est un bel outil ce Silver Effex. La 2ème est typiquement une photo qui a une vraie allure en noir et blanc, alors qu’en couleur, elle n’a pas autant de caractère.

  6. J’aime bien :). Et je ne suis pas encore très versé dans le post-traitement en Noir et Blanc. Je ne sais pas pourquoi, mais mes quelques tentatives jusqu’à présent se sont révélées désastreuses… Je n’ai peut-être pas encore l’œil assez habitué au Noir et Blanc pour visualiser exactement ce que je veux voir au final…

    • Si tu as envie de t’y mettre, une étape peut être tout simplement de faire des photos en jpeg directement en mode noir et blanc: cela peut t’aider à former ton oeil pour cela. C’est le conseil que m’avait donné ma tante qui avait fait cela à l’époque de l’argentique, à force de faire des pellicules en N&B, elle avait appris à « voir » ainsi. Moi j’en ai regardé des photos en N&B: livres de photographes, expositions… J’ai été plutôt intuitive dans l’apprentissage de ce mode d’expression sinon. Egalement, ce qui m’ aidé aussi, c’est d’essayer, de-ci, de-là, de convertir en N&B, histoire de voir ce que cela donne. Après, il y a des livres aussi, qui donnent des trucs. J’en ai acheté un, et… je n’ai toujours pas eu encore le temps de le lire!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s