Ecopôle du Forez, fin de journée pluvieuse.

J’aurai souhaité vous présenter en ce début de semaine quelques photos de mon voyage dans le Sud, mais je n’ai pas encore pu prendre assez de temps pour trier, choisir, organiser… cela sera donc pour plus tard.

Hier, je faisais à Lyon un stage sur l’apprentissage du mode Manuel qui a été passionnant et va enrichir ma pratique photographique de façon certaine. En effet, depuis mes premiers pas dans la photo, j’ai préféré travailler mon oeil: cadrage, compositions, mes goûts en touchant un peu à tout et en voyant ce qui monte en graine, si je puis dire. Je travaille désormais depuis longtemps en semi-automatique, mais il me manquait une assise technique solide qui aurait pu vraiment confirmer mes choix de prendre telle ou telle option ou me sortir de certaines situations. Là j’ai eu une belle nourriture qui va me permettre de continuer d’avancer. Belle journée à vous, je vous laisse en compagnie d’une image d’un jour de pluie alors qu’ici le soleil règne… hihihi!

PS: et vous, vous réalisez comment vos photos?

_1110151

30 Comments

  1. Je prends mes photos le plus souvent en mode A (ouverture), ou P (semi-auto), pour la photo de rue. Cela dit, je suis en train d’essayer l’argentique, et là, c’est tout manuel, ou presque. Pas de résultats encore à montrer, mais un vrai apprentissage, où tout ce que j’ai emmagasiné de notions depuis un an commence à faire sens (ça, et l’aide de mon voisin, un photographe professionnel à la retraite, qui me montre tous les petits trucs).

    1. Merci d’avoir pris le temps d’échanger sur ce point. Je travaille souvent en mode A ou S, rarement en P dont je n’ai jamais compris la logique!!! 😀 Qui sait, le mode M va peut être me livrer les secrets du P? 😉 Et toi, le mode S, jamais? Formidable ce partage et cet échange avec ton voisin! Quand aux résultats, bien sûr, nous le voyons, même si nous ne savons ce que tu fabriques dans ton laboratoire à essai d’argentique. 🙂

      1. Disons que le mode P me permet de ne pas trop m’occuper des réglages et me concentrer sur la composition quand je fais de la photo de rue, tout en pouvant facilement les ajuster si le besoin s’en fait sentir. J’utilise le mode A le plus souvent, parce que, comme tout débutant, je suis hypnotisé par les effets de profondeur de champ. 😉 Ça passera avec l’expérience, j’imagine ! Le mode S, c’est plus rare, à tort sans doute.
        J’ai récupéré hier deux pellicules argentiques développées, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a du boulot, si je veux maîtriser la bête ! Il y a des tas de petites choses auxquelles je ne pense pas parce que le numérique les corrige de lui-même, et qui une fois acquises vont me permettre de progresser (enfin, ça, c’est ce que je souhaite !).

        Tout à fait autre chose : j’adore ta photo, quelle l’ambiance !

  2. Christine

    Très belle ambiance sur cette photo par ailleurs bien composée. Pour ma part, je suis très souvent en priorité ouverture, ou vitesse et parfois en mode M pour des prises de vues plus spécifiques. Bonne semaine Cécile

    1. Merci Christine d’avoir pris le temps de répondre, et merci aussi pour le compliment. 😉 Cette photo m’avait consolée d’une journée vraiment épouvantable côté pluie…

      1. Jérôme

        Très belle photo pour l’ambiance et la composition. Une question : pourquoi ne pas la retourner pour que écopôle soit à l’endroit? Cela changerait beaucoup le sens de la photo? Techniquement, je travaille plutôt en priorité ouverture.

    2. @Jérôme: j’avais retourné la photo et je n’avais pas été convaincue par le « plus » que cela apportait à la photo. Merci pour ta réponse et ta question et puis merci aussi pour l’appréciation. 🙂

  3. je débute aussi en photo, et tatonne beaucoup, je pense qu’un petit stage photo permet d’y voir plus clair, la technique ne s’invente pas !

    1. Franchement, je le pense. Après, c’est comme dans toute pratique, il faut trouver un bon pédagogue qui sait ouvrir des portes à l’expérience sans rentrer dans un discours qui bridera la créativité. J’avais choisi pour ma part de commencer l’expression photographique par éduquer d’abord mon oeil: en musique l’éducation de l’oreille est tellement importante et conditionne tant de chose pour être expressif! Mais à un moment donné, sans technicité, il devient difficile d’être expressif, donc… tout est question de rencontres et de dosage!

  4. rain always sets great mood in photos… love the wet endless road here…

    1. Thank you Alexandra. 😀

  5. Depuis des années je shoote en manuel. Un peu compliqué au début, mais après, quand on a comprit le système, on ne change pas de mode ( du moins pour mes photos de paysages) c’est créatif.
    Par contre, comme je vais bientôt être le photographe pour le mariage d’un couple d’amis, là il va falloir que je regarde de plus près le mode priorité à l’ouverture.

    1. Merci de ta réponse Frédéric. Je pense que l’apprentissage du mode A serait aisé pour quelqu’un qui a l’habitude de bosser toujours en mode M. Et sinon, tu utilise beaucoup un trépied quand tu photographie tes paysages?

      1. Oui, je l’utilise quand je fais des poses longues. Je devrai aussi l’utiliser même pour des poses « rapides », mais par fainéantise, je ne le fais pas toujours.

  6. Quelle ambiance cette photo !! Ce chemin qui fait un arc de cercle et qui rencontre la lumière du ciel juste là où il faut. C’est drôle car à première vue j’avais vu dans la forme du panneau un poisson, et ça allait parfaitement bien avec le ciel qui semblait bien « mouillé ».

    Tu as obtenu un très beau virage, pas tout à fait n&b, juste un peu sépia, et le grain ajoute juste ce qu’il faut de dramatisation. Bref, une super photo !!

    1. merci Laurence. 🙂 Ce panneau, moi aussi j’y ai vu longtemps un poisson alors que l’Ecopôle est… une réserve d’oiseau!!! Hihihi!!!

  7. Ah ! J’oubliais … comme tout le monde, je suis toujours en mode semi-automatique (A ou S ça dépend de ce que je veux faire) sauf cas bien particuliers en mode M et finalement rarissimes. mais ça, je crois que je te l’ai déjà dit 🙂

  8. Michel Camatte

    Je ne saurais entrer dans le débat technique sur le matériel photographique et la technique de prise de vue, mais je dirai tout simplement que je trouve cette photo magnifique.

  9. Cette image est magnifique et ton traitement est superbe 🙂
    Je te l’avais déjà dit comme tu m’avais posée la question mais je suis très souvent en mode manuel (les habitudes…) mais j’essaye de penser au mode A (mais pas facile de changer ses habitudes…).

    1. Hihihi 😉 . Bien sûr, les habitudes… Merci Thursday.

  10. fanatiques2numerique

    Bonjour,
    Ah la bonne question.
    Pour moi, à 95% mes photos sont toutes faites en mode priorité ouverture. Les quelques cas où je vais choisir le mode manuel, c’est pour de la macro de felurs en très fort contraste.

    Il faut à mon avis être prudent avec ces « chicanes » de modes. Prendre garde aux avis du tout manuel. Il y en a beaucoup qui pensent que eux sont mieux à même de faire les réglages. C’est comme les partisans de la conduite automobile en manuel.. « moi, monsieur, c’est manuel, parce que JE maîtrise… » Une boîte automatique fait très bien le travail, et ça repose..
    Pour la photo, je préfère la priorité ouverture parce que c’est à mon avis le choix essentiel en fonction de la profondeur de champ. Il suffit après de vérifier visuellement si la vitesse est dans une « zone acceptable ».

    Il faut également être prudent par rapport à ‘ »la technique ». C’est bien de la comprendre un peu pour info, mais il faut éviter de se laisser « brider par la technique et les règles ». Pour suivre depuis pas mal de temps des blogs photos, je vois qu’il y a souvent deux catégories de photographes.
    -les forts en technique (souvent des mecs) dont les photos sont « belles techniquement » mais sans émotions..
    -les forts en esthétique (souvent des femmes) qui se moquent de la technique mais sont créatifs.
    Je ne connais qu’une exception d’une femme à la créativité, sensibilité fantastique et qui est une vraie technicienne..

    1. Merci de ton passage et de ta contribution à ma question. En musique, il y a également ce « débat » entre technicité et expressivité. Pour ma part je l’ai déjà résolu au sein de mon métier ainsi: je me méfie grandement des extrémistes, dans un sens comme dans l’autre. Effectivement, l’expressivité et la technicité ne vont pas forcément de pair. Après, il faut savoir également reconnaître qu’on peut avoir besoin de technique pour aller vers plus d’expressivité… Au fond, ce n’est pas antinomique dès qu’il y a de la mesure. Tout est affaire de dosage, de temps, d’apprentissage, d’essais en tout genre… et aussi de pédagogie. J’ai été ravie du choix de mon organisme de formation, pas sectaire et me laissant être et m’approprier les connaissances selon ma personnalité et mon cheminement personnel. C’est pour moi un point essentiel.

  11. Le mode M en faite c’est ce perfectionner en prise e vue , un mode assez long dans la maitrise ensuite quand tu as ces marquages les prises de vue d’offre plus de possibilité le mode A c’est le mode de 75 % des gens.Mais le plus important ces l’émotion technique ou pas technique. J’ai été initier par Agnès Varda ma voisine rue Daguerre paris xiv ou pour ma communion mon parrain m’avais offert un appareil photo kodak en cuir en 1961 , j’ai rencontrer à plusieurs reprise HCB chez elle et chaque fois il me disais pas de technique que les yeux et avec ces yeux donne des émotions pas très évident quand tu es gamin maintenance je n’oublie jamais cela .

    Ton noir et blanc j’aime la forme du cercle placé dans le cadre .

    1. merci Alain de ton passage, de ta réponse et de ton partage d’expérience. 🙂

  12. Superbe cette photo 🙂
    Ma façon de faire mes photos dépend vraiment de l’endroit et du sujet, je n’ai vraiment aucune règle imposée là dessus.

    1. Merci Leïla pour le compliment et la contribution à ma question. Et bienvenue! 🙂

  13. Tout dépend de la situation… Pour de la photo « souvenir », le mode P suffit. Sinon, je vais utiliser un mode adapté à la situation. En portrait (et par extension, mariage), je vais utiliser le mode Av principalement. Pour une scène d’action, le mode Tv (S). En concert, le mode M, directement. Avec des lumières qui peuvent changer entre le déclenchement à mi-course, et la prise de photo, l’appareil ne s’y retrouverait pas autrement. Donc mode M, pour empêcher l’appareil de jouer sur l’ouverture, ou l’obturation, je règle mon appareil, et ensuite je me fie à l’indicateur d’exposition dans la réglette pour ajuster et déclencher au bon moment si besoin 🙂

    1. Merci de ta réponse El Padawan. Je remarque que tu réapparais le jour exact de la journée mondiale de Star Wars… 😀 😉 May The Fort Be With You alors…

      1. Oui, je suis un peu débordé, j’ai pris pas mal de retard dans les blogs… May the 4th be with you too 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s