15 réflexions sur “Au bord de l’Allier

  1. Les deux maisons, presque cachées, aux extrémités du cadre, la symétrie de l’arbre et des herbes sèches, la rameuse, fine, dans l’ombre verticale, et le double sillage horizontal derrière elle qui décompose l’image en deux parties égales: c’est d’une perfection presque irréelle! Bravo!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s