De toi à moi: 4. I’ll be your woman.

Mon joli monde si doux,

Elle pose son stylo. Aussitôt, après avoir posé ces mots. Mais elle veut parler et reprend l’écriture de cette lettre.

Il y a ce moment terrible où tu comprends que tu n’es personne pour l’autre. Je suis désolée que tu revives cela, j’aurai tant voulu t’épargner cette douleur.

Elle pose de nouveau son stylo, sent la gorge qui se noue, comprend que cette lettre sera difficile à écrire.

Connais-tu ce conte de Charles Perrault « Les Fées »? Je pense que c’est le conte qui m’aura le plus impressionné, enfant. Et pourtant, j’en ai lu des contes! Je me revois, posée à la bibliothèque, en primaire, et rêver en tournant les pages sur les lettres de l’alphabet où Philémon se promenait pour d’étranges et poétiques aventures. Et puis repartir de ce lieu magique avec des livres de contes du monde entier, aux reliures de couleur crème et lignées d’un doré léger.

I’ll be your woman with unwavering eyes

Aflame with the spirits and the mysteries of life

The hands of a healer and a samurai

I’ll be your woman and you can be mine.

J’ai découvert ainsi bien des univers, commencé mon exploration de pays différents au travers des livres, comme je l’ai fait encore et toujours après. C’est cependant à Marseille, bizarrement que j’ai découvert les cabanes sur pattes de poules des Baba Yaga.

Le téléphone sonne, la soulage de quitter cette missive quelques temps car elle se sent s’y engluer inexorablement.

Suis je vraiment de bon conseil? Je n’ai jamais su m’extirper de cette situation, et construire face, ou avec quelqu’un d’indisponible. Demander à l’autre de se libérer pour moi, pour partager avec moi, je n’ai pas les mots pour cela, je ne sais pas le dire. Et puis peut-être, sans doute même, suis je trop individualiste pour cela. Je ne sais trop quoi te répondre. Attends un peu, le temps qu’il te semblera raisonnable, ni trop loin, ni trop près, et puis, passé ce temps, reprends ta route. Il y a toujours quelqu’un sur le quai de la vie qui finit par se représenter.

I’ll be the gypsy on a path through the trees

The deal maker with front row seats

Who turns from the armchair and the picket line

I’ll be your woman and you can be mine.

Je ne crois pas que ce soit là-bas, dans cette bibliothèque que j’ai découvert « Les Fées » et le malaise qui va avec ce conte, pour moi, automatiquement. Cette sensation d’angoisse, de ces mots qui sortent de ta bouche, malgré toi, qui s’échappent, que tu ne maîtrise pas, je la connais tellement. Et sans que je ne sache au fond vraiment pourquoi, quand j’ose dire ce qui me vient du coeur, j’ai cette impression affreuse de vouloir tellement dire de jolies choses et d’avoir une peur aussi immense de cracher des crapauds et des serpents. A la place des roses que j’espérais offrir. 

De ton enfance, as tu gardé ainsi de si fortes impressions?

Not your princess, not your stallion-

an ambiguous complex creature

Not your teacher, not your shivering doll-

But hunkier than your neighbor

Je voudrais savoir te consoler, te passer la main dans les cheveux et puis t’extirper un sourire malgré toi, mais il est vrai que je suis lasse, et que nous sommes en hiver. Pas de neige, peu de froid, mais ce jour maussade et ces nuits trop longues me coupent mes élans de coeur et étouffent quelque peu mes envies de légèreté. Et puis je suis si triste pour toi, j’aurai voulu que la vie te chouchoute, pour une fois, côté coeur. 

Not your mummy, not your daddy-

I’m over being daddy

Not your stallion, don’t you lay down-

Get yourself a sailor

Je ne sais pas trop quoi te dire, écoute les mots, observe les actes posés, ou pas, et trace ton chemin en fonction de tout cela. J’ai confiance, même si tu pleure souvent, comme tu me le relate. J’aurais tant voulu pour toi que rien ne se passe ainsi. Et puis si tu le peux, pars et va regarder l’océan. Peut être, face à la mer, verras tu émerger un étrange « A » d’Atlantique, et Philémon assis dessus viendra s’assoir à côté de toi. Il te parlera et ce sera alors un peu de mon enfance qui viendra te prendre par la main. Ce sera joli, peut être que Philémon aura les mots qui se changent en roses et en perles.

I’ll be the mirror where you are a queen

Your fellow magician of the waking dream

Hung with a hammer and a glass of wine

I’ll be your woman and you can be mine.

Mon joli monde si doux, j’aurai voulu porter les mots qui puissent t’aider et te relever, mais ce n’est pas le cas.

Bien à toi,


« De toi à moi » est un ensemble de lettres, écrites toujours autour d’une chanson. Combien y en aura-t-il? Ou cela ira-t-il? Je n’en sais rien à ce jour. Vous trouverez ci- après la chanson qui a servi de support à cette lettre.

4 réflexions sur “De toi à moi: 4. I’ll be your woman.

    • Clavier. 😉
      Et surtout: « zut! J’hésitais à publier ce billet, je n’étais pas certaine de l’avoir terminée et puis je me demandais si il n’était pas trop larmoyant. Je l’avais programmé en pensant que je le retarderais et le relirais et déciderais avant le 31 de ce que j’en fais. Et bien non, trop tard. » 😦
      Zut!!! Et bien ça m’apprendra!!! 2014 se terminera sur mon blog par une lettre pas gaie!!! Hahaha!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s