Partir, revenir, peut être.

Sur le départ, pour quelques temps. Je sais qu’il y aura des bribes de textes qui vont se poser, se griffonner ci et là sur du papier, et des photos. Je ne sais pas encore, néanmoins, si cet espace d’échange va perdurer. Est-ce qu’il va simplement évoluer, ou se fermer totalement? Je ne sais pas trop encore. Je vais laisser le temps passer et m’aider à trouver, en moi, la réponse, et on verra. En attendant, je vous laisse avec ma dernière trouvaille musicale: Et un texte maison, écrit en juin:

Petit matin sur le quai,

Petit matin à la gare,

Petit matin où il faut prendre le train.

J’attends, il fait frais.

Petit matin, préoccupée, Et encore mal réveillée.

Regarder le temps sur la pendule du quai, passer.

Penser à poinçonner, et chercher, chercher, la machine qui consent à marcher.

Petit matin où l’on tourne son billet de chaque côté et râler de toujours essayer tous les côtés avant de trouver le bon, celui qui permet de poinçonner son billet.

Vérifier d’avoir bien emporté: un carnet, de quoi écrire, un livre, du papier à lettres, pour le trajet.

Petit matin, Nous sommes peu sur le quai.

Bel été et bonnes vacances .

5 réflexions sur “Partir, revenir, peut être.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s