L’effet rétro (4): Food for clouds & abstraction

Je continue donc à vous faire découvrir les expérimentations que j’ai réalisé lors de ma promenade photographique et musicale, il y a déjà quelques temps maintenant. Parmi les essais que j’ai réalisé, voici 12 photos.

Sur mon parcours ce jour-là, il y a eu ce moment où j’ai choisi de m’amuser avec la lumière, les reflets et les arbres jusqu’à perdre même l’idée de forme, de reconnaissance de ce qui est photographié. C’est une option de travail photographique que j’aime régulièrement réaliser, de fait. Là, je suis allée encore plus loin et bien sûr, ensuite j’ai post-traité les images pour leur donner plus de force. 

Je vous propose d’accompagner cet essai d’une musique différente de celle que j’ai choisi lors de ma promenade, afin de vous faire encore plus entendre, recevoir, ressentir mon voyage intérieur. Mais je remercie absolument la personne qui m’a fait découvrir « The Brian Jonestown Massacre », car j’y ai puisé une grande source de créativité et d’inventivité. Si tu me lis, merci, et j’espère que tu aimeras ce que j’ai créé avec ce que tu m’as offert (et il y en a encore à venir).

1.

1.

2.

2.

3.

3.

4.

4.

5.

5.

6.

6.

7.

7.

8.

8.

9.

9.

10.

10.

11.

11.

12.

12.

A bientôt.

5 réflexions sur “L’effet rétro (4): Food for clouds & abstraction

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s