Ah, vous ne connaissez pas Bréhier?

d’après « Les fruits d’or » de Nathalie Sarraute.

Jamais vous n’auriez pensé cela de Christian… Oui, je le répète, jamais… Ah bon, pour vous ce n’était pas étonnant? J’y ai pensé souvent depuis… Et je le connaissais quand même depuis longtemps…. Et bien cependant c’était inattendu, je persiste à vous le dire… Il lit trop: je l’ai toujours pensé… tout ce qui lui passe sous la main… du roman de gare à Umberto Ecco… Bon certes, un peu plus Umberto Ecco cependant… Mais j’ai déjà vu des écureuils de Central Park chez lui… Sisisi, c’est vrai… Jamais aimé sa coupe de cheveux… Un savant mélange de « coiffé-décoiffé »… Et sa décoration, chez lui! Du kitsch et de beaux objets… Un canapé classique… Des objets en plastiques sur les meubles de son salon… Pas étonnant qu’il aime manger indien! Il aime les contrastes et les oppositions… Enfin je crois… Peut être sinon simplement les épices… quoique je crois qu’il mange souvent vapeur quand il est seul… Non je ne cancanne pas, je vous parle de Christian, pour que vous le connaissiez mieux… quelques mois plus tôt il était dans une station balnéaire très à la mode… Absolument, je vous assure! Moi même j’ai été surprise… Surtout que je connais nombre de ses amis… depuis le temps qu’on se connaît Christian et moi! Là aussi c’est particulier… Du simple… de l’intellectuel… du rieur… Pas vraiment de points communs entre toutes ces personnes… Hormis, bien sûr le fait qu’ils connaissent tous Christian. Sinon côté musique il écoute les Massilia Sound System les jours de pluie et Mozart les jours de blues… Un drôle de personnage ce Christian, sans nul doute… Mais qui aurait cru ça de lui… Vraiment, ça, c’était inattendu. Parce que souvent, il m’avait semblé être un homme cohérent… même s’il achetait uniquement des ananas comme fruit alors qu’il milite pour le bio… Mais qui n’a pas ses petits travers, ses oppositions… Je pense qu’il dort étalé de tout son long sur son lit… Comment ce n’est pas important? Mais si, c’est très différent d’un homme qui dormira de façon étriquée, en boule, comme s’il voulait se faire tout petit… Et quand il se gratte le nez… Avez vous déjà vu sa façon bien à lui de le faire, lentement, langoureusement presque… Un drôle de bonhomme vous dis-je… Mais ça, franchement, je ne m’y attendais pas, et ne me dites pas que c’était logique… non, pas vous…

2 réflexions sur “Ah, vous ne connaissez pas Bréhier?

  1. On l’aime, ce Christian. Du moins, moi.
    et « qui n’a pas ses petits travers… »
    Pas moi en tout cas.;o)
    Et puis et puis, beau texte coulant.
    Je la voyais bien, téléphone à la main.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s