Paris, octobre 2017

Ce que j’aime bien dans le post-traitement, c’est que quelquefois il vous fait changer complètement d’idée sur ce que vous vouliez faire au départ avec une image.

Ainsi, prenons cette photo réalisée à Paris. J’ai peu fait de photos lors de mon voyage à Paris en octobre: besoin d’être avec moi-même, de renouveler mon regard sur les choses, d’autres envies de photos… bref. Mais quand j’ai vu cette jolie lumière du soir et la silhouette un peu lointaine de la Tour Eiffel après avoir longuement marché dans Paris, là, c’était irrésistible! J’ai donc cliqué. 2 fois, pour avoir des petites différences de cadrage avec les arbres, ces arbres dont j’aimais qu’ils entourent le haut de Madame Tour Eiffel.

Donc me voilà partie avec cette idée dans la tête: garder cette belle couleur de ciel, contraster plus pour que la silhouette de la Tour soit plus translucide avec cette légère brume, contraster pour que s’effacent les détails au sol dont je n’aimais pas vraiment ce qu’ils ajoutaient à la photo sauf la statue de droite… bref, ce matin j’ai finalement réalisé ce que j’avais dans la tête depuis le début:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et puis bon, je ne retrouvais pas l’émotion que j’avais eu. Pas satisfaite. Pourtant, je venais de réaliser ce que j’avais dans la tête en prenant cette photo.

Et là je me dis… Et qu’est ce que donnerait le Noir et Blanc??? Et hop… Un p’tit coup de Silver Effect, et deux doigts d’imagination… Et finalement ce sera celle-ci que j’ai préféré:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ce dé rouge était très laid avec ce ciel coloré tout doux, et les petites silhouettes tant des gens que des diverses statues ne marchaient pas contre les verts des arbres. Le 3ème plan avec les hauts des toits entre les arbres ne marchait pas non plus. Soudain, en noir et blanc, tout a trouvé sa place! Et finalement, c’est ainsi que je retrouve ce qui m’a touché en prenant cette photo.

Qu’en pensez-vous? Vous est il déjà arrivé ce genre d’aventures?

Bonne journée à tous et à bientôt.

 

11 réflexions sur “Paris, octobre 2017

  1. J’aime bien les deux, en fait 🙂
    Cela dit, tu montres bien comment on peut changer la perception d’une même image en jouant avec la postprod.

  2. (En tant que lectrice) J’adore la première photo en fait, beaucoup plus mystérieuse. Il m’arrive souvent de prendre une photo, et après le téléchargement sur mon PC, elle n’a rien à voir, avec la vision que j’en avais. Alors oui, je fais un petit tour de « magie » ! hop hop hop !

  3. c’est la vie des photos, je pense…beaucoup de grands photographes les retravaillaient, avant à la main…sourire…
    ce que je retiens surtout c’est combien ce qu’il s’en dégage est différent…sourire..et je crois que j’ai aussi une petite préférence pour la première..même si le premier plan est un peu lourd…et retrouve toute sa légèreté en noir-blanc…

    • Merci de ton passage et de ton retour Irène. Oui, je regrette un peu de n’avoir jamais fait d’argentique et donc de ne jamais avoir joué avec la post prof qui va avec. Très bon week end: ici c’est ciel blanc et brume, mais doux.

  4. Coucou Cécile. C’est vraiment une histoire de goût le post-traitement… Et j’aime aussi beaucoup le fait de pouvoir changer une photo. Ce n’est pas « de la triche » mais juste une partie du processus créatif à mon sens… Faire passer ce qu’on avait à l’esprit… Mais l’avantage avec le numérique c’est qu’on peut changer d’avis et il m’est déjà arriver de reprendre une photo avec le recul car finalement, le PT que j’avais fait à ce moment là ne me convient plus… Bon, alors ceci dit… Je préfère la première moi 😉
    Bon WE.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s