3. Se retourner

3. Se retourner: toujours en prenant ce point spatial d’ancrage d’un narrateur qui revient (1ère proposition), et le passage à la description visuelle (2ème description), et si on regardait ce qu’il y a dans le dos du narrateur ? derrière, ou sur les côtés ? toujours dans l’idée de solidifier le territoire qui peu à peu devient fiction

Derrière elle il y a le presque similaire, le presqu’identique de cette rue. Derrière, si elle tourne sur elle-même, elle se retrouve alors face à un autre mur. Mais à force d’observer, de tourner un peu la tête, elle remarque que quelquefois un bout de nature émerge ci et là: tiens, un arbre répond à un poteau électrique dissimulé au coin d’un chemin et de la vaste rue. Par là-bas, c’est un bout de laurier rose qui nous salue et ailleurs un bignonia se moque. Son regard se promène dans ce qui était dans son dos tout à l’heure, cet arrière découvert peu à peu où il y a là encore bien sûr, derrière le mur, une maison et puis un jardin. Simplement, elle ne connaît pas ce jardin, ni cette maison, ignore l’histoire du mur.

…Outside the wall…

Maintenant il y a alors dans son dos l’espace de la double circulation de la rue et des voitures quelquefois qui filent dans un sens, à moins que ce ne soit dans l’autre.

Retour côté trottoir. Elle regarde ce nouveau mur, cet autre côté de la rue.

Comme dans une valse lente, elle tourne sur elle-même. Égare son regard sur la lente continuité des habitations, ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait autres. Son regard effleure, se promène, hésite et soudain elle se rappelle. Par là il y a la maison du chien qui mord. Quoique, depuis le temps… le chien qui mord doit être mort.

Pour découvrir les autres contributeurs et leurs propositions, c’est ici.


Avec la météo des derniers dix jours, déplorable, je n’ai même pas pu essayer de tester mon nouvel objectif. Aussi j’ai bien amorcé le travail d’écriture de l’atelier d’été de François Bon qui me passionne.  Mais il y a une pause qui s’annonce tant dans la météo mouillée que dans les exercices d’écriture, aussi… j’ai bon espoir! En attendant… épisode 3 de cette aventure passionnante ! Enfin, j’espère aussi pour vous qui me lisez… 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s