Explorer son processus créatif

Oui oui je sais, j’avais dit que je fermais ce blog. Et même si je reviens, je dois dire que pour l’instant, cependant, rien n’est fermement établi sur son devenir.

Cependant, je suis actuellement un cours via Domestika avec l’impressionnante Karishma Chugani et j’avais envie de partager quelque peu ce qu’elle arrive à faire émerger en moi par son talent, son sens pédagogique et sa bienveillance qui apparaît et transpire, même au travers d’un « unique » lien vidéo.

Le cours que je suis actuellement est très dense, et me mobilise beaucoup. J’adore faire des collages, travailler le papier, donc il me convient parfaitement. Par ailleurs, j’aime également fortement apprendre de nouvelles techniques artistiques. Cependant, ce cours n’est pas facile : mieux vaut disposer de temps pour pouvoir le réaliser au mieux !

Après avoir pensé choisir un temps un premier sujet, j’ai finalement opté pour une exploration personnelle d’un projet esquissé en 2001 dont j’ai gardé principalement le titre : « Bruits de rêves ». Je l’ai ensuite enrichi des découvertes artistiques et intérieures réalisées depuis, ( et en 20 ans, il y en a eu beaucoup !!! ) ainsi que, bien sûr, des demandes et techniques que nous apprend Karishma Chugani.

Je vous présente ce jour la page de couverture ainsi que les deux pages suivantes, où il nous a été demandé de faire figurer les codes couleurs de départ de manière précise.

Sur la page de couverture, j’ai utilisé un extrait d’une photocopie de l’air de l’enfant, de « L’enfant et les sortilèges » de Ravel (oui normalement on ne doit pas photographier les partitions mais là c’est différent c’est utilisé comme matériel donc on dira que c’est possible hein)

Page de couverture
Palette et matériaux pensés au départ du projet
Suite

Voilà, je reviens dès que possible pour vous montrer et vous expliciter ma démarche. En effet, bien que bien avancée au sein de ce projet, il me semble important de pouvoir avoir un peu de recul sur celui-ci afin de mieux pouvoir en parler, l’expliciter.

En attendant, voici ce magnifique air de l’enfant : je vous ai choisi la version qui a bercé mon enfance :

Air de l’enfant, l’enfant et les sortilèges, Ravel