Explorer son processus créatif – 3 – page 1 et 2

Deux pages supplémentaires où vont s’exprimer des influences, des artistes ou rencontres qui sont sources d’inspirations.

Page 1

On y trouve le mot « Rêve » représenté via deux idéogrammes (plus ou moins bien réalisés, je le reconnais totalement), mais également écrit avec les caractères de notre alphabet. Bien que mon approche soit maladroite et clairement plus sensible que maîtrisée, j’avais envie de faire figurer ce mot car il se réfère au titre de ce carnet. Je pourrais vous l’exprimer musicalement sinon, au travers de cet extrait.

L’office des Oracles – 1. Alpha

On peut trouver également des petites calligraphies d’une autre tradition. Elles sont extraites d’un livre de Jacques Salomé, avec la merveilleuse collaboration du calligraphe Lassaâd Métoui https://www.albin-michel.fr/ouvrages/pensees-tendres-a-respirer-au-quotidien-9782226169266 . Jacques Salomé est un marqueur important de mon existence, le « banc de paroles, pour tout se dire » reste un espace que je n’ai jamais oublié et que j’ai tenté au mieux d’offrir moi-même à mes élèves.

Après, il était impossible que ne figure pas l’artiste pour lequel j’ai une admiration sans borne : Jacques Prévert. Amoureux de l’enfance, des oiseaux, travailleur infatigable, on parle le plus souvent de son œuvre de poète, de scénariste, mais ses collages sont très impressionnants. Je dois dire que c’est cet aspect de son travail artistique qui m’a donné envie de pratiquer moi-même le collage. Effectivement, je pense comme lui : quand on ne sait pas dessiner, on peut toujours coller. J’ai eu l’extrême chance de pouvoir bénéficier de les voir lors d’une grande exposition de ceux-ci lorsque je vivais à Paris, et j’en ai été encore plus impressionnée. Si au travers de ses livres j’étais très amusée par certains, les voir « en vrai » m’ont vraiment impressionné par leur virtuosité, leur très grande qualité. Pour ce qu’il considérait comme un passe-temps, c’était quand même bien prodigieux… J’ai donc collé des extraits du recueil « Fatras », 2 images de collages qui me semblaient bien évoquer son style, ainsi que deux citations de ce recueil.

Par ailleurs, Jacques Prévert, c’est une de mes grandes émotions de cinéma. L’émotion de mon enfance est restée totalement intacte, de plus, à l’âge adulte. Tout est juste : la musique, le dessin, les dialogues, les voix … Voici deux extraits du magique « Roi et l’oiseau » : Discussion entre portraits Et Le petit clown

Page 2

Pourquoi cette citation prêtée à Goethe? C’est un petit caillou reçu via une rencontre de la vie. J’en aime la couleur soleil, et j’aime ce rappel qu’on ne doit pas craindre d’entreprendre. Après, savoir si elle est véridique n’est pas très important pour moi.

Un autre petit caillou. J’aime cette phrase, « la différence, c’est le silence », libre à chacun d’y entendre un soulagement ou un regret. Et même si je suis une chanteuse classique, j’adore la chanson. Et celle-ci. Lettre à France

Enfin, il y a le cercle. Impossible de ne pas penser à cet immense compositeur.

In nomine lucis – Giacinto Scelsi

Je vous souhaite une belle journée et vous dis à bientôt.