Le blog en sieste opératique (tique tique tique…) d’été

J’adore l’opéra. Il y coexiste drames, voix diverses, excès de sentiments… Et puis vous mourrez, agonisez pendant des heures. Une ou deux fois, il y a une quinzaine d’année maintenant, il m’est arrivée de décéder sur scène et j’ai adoré. Et puis il y a les fausses sorties. Cela agaçait terriblement ma grand tante qui me disait ne pas aimer aller à l’opéra à cause de cela. Je la réentends me dire « Tu comprends, les gens (entendez les chanteurs!!), ils chantent : je pars, je pars » Et de fait, ils ne partent pas, et cela m’agace. » Actuellement, j’avoue: je fais ma…

Un petit air de Paris

Pour me faire pardonner de me faire un peu plus rare, tant dans mes commentaires que dans mes propres articles, je vous ai sorti un petit texte de chanson que j’ai écrit lors de mon passage à Paris à la Toussaint dernière. C’est un premier jet, il y a beaucoup à reprendre mais je l’aime assez ainsi, et rien ne dit que cet été, il ne se transformera pas un peu. Quand on roule dans Paris, Les pavés sous les roues Nous rappellent et marmonnent Qu’il est toujours mai. Quand on roule dans Paris Quelquefois on bouge pas. Arrêté sur…