Exposition au Mucem et mini-série

Cet été, donc, au Mucem, nous sommes allés visiter une des exposition en cours « Aventuriers des mer ». Je vous en livre quelques photos d’ambiances. Enfin, pour clore le chapitre des photos de mon été, je vous montre une mini-série de 6 photos que j’ai réalisé qui devait raconter mes vacances. Elle a été conçue autour de 3 contraintes: toujours le même format: carré toujours le même objectif: mon 20mm (équivalent 40) qu’il y ai toujours de la couleur bleue Construire ce projet m’a obligé à sortir de mes zones de confort, et je n’ai pas réalisé toujours les photos que j’imaginais…

En allant au Mucem

Bon allez, même si j’ai commencé par la montée des canons qui est dans le site du Mucem, je me permet de revenir un peu en arrière, une fois n’est pas coutume, pour retracer un peu le chemin qui mène à ce fameux Mucem qui va m’occuper pour quelques articles… Si vous vous rappelez bien nous étions sur le Vieux Port là… La Bonne Mère, été 2017 Et en continuant de marchant, voilà qu’est annoncé l’arrivée prochaine au Mucem, à ce fameux Musée… Une vue un peu autre pour que vous constatiez la décoration… Un peu plus loin, de nouveau…

La Bonne Mère, été 2017

Il est toujours intéressant de rechercher un point de vue plus original, plus inédit d’un monument ou d’un lieu très connu. C’est le cas bien entendu de Notre Dame de la Garde, dite « La Bonne Mère » à Marseille. J’ai été ravie de trouver cet angle de vue, qui permet de ne pas ignorer que l’on est à Marseille en découvrant la fameuse Bonne Mère, qui montre également un peu du Vieux Port, et qui ne me semble pas si convenu que cela. Qu’en pensez-vous? Bonne journée et bon week-end à vous.

Marseille, Vieux Port

Lors de ma promenade en mai, à Marseille, on ne peut pas dire qu’il faisait très, très beau. Jugez plutôt… Pas évident de débusquer ces couleurs vives du Sud que j’aime, et qui me manquent certains jours, ici, en Rhône-Alpes et dont je comptais repaître mes hybrides. En effectuant le tour du Vieux Port pour me diriger vers le Mucem, je finis par rencontrer un espace « très Sud » derrière des balustrades: confus, coloré, et incongru. Un peu plus loin, cohabitant avec les reflets de l’eau, il y avait un très bel espace de couleurs. Bien sûr, à cause de la…

L’Estaque

Je ne vous ai pas montré toutes les photos de mon passage à Marseille en mai l’année dernière, voici donc ma vision de mon passage à l’Estaque. Un mélange bien marseillais selon moi: atypique, beau et sale, où cohabitent l’actuel et l’ancien sans trop se demander si cela peut être harmonieux. Native de cette ville, je n’y ai vécue néanmoins qu’adulte, et seulement une dizaine d’année. Je suis donc un peu de là et aussi d’ailleurs. Marseille m’est à la fois familière, proche, et cependant je n’y suis pas attachée viscéralement comme nombre de marseillais. Mais ce que j’avais aimé…

Animaux fantastiques

Lors de mon passage en mai à Marseille et de ma longue promenade sur le Port, j’ai découvert de drôles de bestioles. Cela a donné une touche très ludique à ma fin de journée. Proche de la Mairie, comme sur des échasses, j’ai ainsi découvert ce taureau. (Le taureau armé d’un trident figure sur les armoiries anciennes de la ville de Marseille ainsi qu’un lion). Plus loin, d’autres étranges personnages me faisaient de lumineux sourires alors qu’il pleuvait un peu. Je me suis amusée à en « croquer » certains morceaux choisis, plutôt que les animaux dans leur entier. Je trouvais plus…

Le Vieux Port en mode Rétro

Voici une promenade depuis la Place des Huiles jusqu’à la Mairie; une promenade où j’ai glané ci et là quelques scènes de vie, quelques lieux emblématiques et une sculpture « customisée » par quelque marseillais facétieux! Des visages de Marseille que je connais bien, puisque j’y ai vécu presque 15 ans, et que j’y suis passée souvent, y étant née, pour voir ma famille. J’ai choisi de traiter ces photos en mode « rétro »: car je pense que Marseille est une ville sans âge…

Quelques personnages marseillais

Je reviens de quelques jours de vacances près de Marseille, ville où j’ai vécu plusieurs années. J’en ai profité pour faire des photos de la ville qui a bien sûr continué d’évoluer et de changer depuis que je l’ai quittée, et puis aussi pour réaliser des photos que j’ai moins l’occasion de faire dans mon quotidien. C’est le cas ainsi en ce qui concerne les photos de rues, des moments de vie d’habitants et d’êtres « croqués » sur le vif. Voici une dizaine de ces moments…