Beaubourg

Désolée pour mes rares post et réponses à vos billets: de gros soucis avec internet à la maison et une inefficacité difficulté de mon serveur pour résoudre le problème… En ayant en chantier plusieurs articles et idées qu’il est compliqué de mettre en route puisque chaque photo met des plombes à se charger, et bien je renonce et me contente d’une petite archive colorée, histoire de garder le sourire. A très bientôt j’espère…

Telle est la question…

Je viens de regarder: rien de neuf dans « Avoir les pieds sur terre » depuis avril, (le 25 très exactement), moment où j’ai mis à jour mon site et fait une galerie concernant ce projet. Débuté en février 2013, il faut bien reconnaître que ma pratique photographique a beaucoup évolué depuis, et que, fatalement, la question de poursuivre ou pas risquait de se poser. C’est à Paris, en Novembre 2013, à Beaubourg que je me suis posée cette question existentielle. Vous noterez que je ne me mouche pas du coude, je me pose ce genre de questions dans des Musées modestes……

Un petit air de Paris

Pour me faire pardonner de me faire un peu plus rare, tant dans mes commentaires que dans mes propres articles, je vous ai sorti un petit texte de chanson que j’ai écrit lors de mon passage à Paris à la Toussaint dernière. C’est un premier jet, il y a beaucoup à reprendre mais je l’aime assez ainsi, et rien ne dit que cet été, il ne se transformera pas un peu. Quand on roule dans Paris, Les pavés sous les roues Nous rappellent et marmonnent Qu’il est toujours mai. Quand on roule dans Paris Quelquefois on bouge pas. Arrêté sur…

Les habitants de la pluie

L’eau s’invite actuellement, c’est bien pour la terre; j’aime cette alternance d’humidité, et de temps plus clément. Par contre, en rentrant chez moi, ou bien en sortant, je dois être vigilante afin de ne pas stresser les habitants de la pluie. Quelquefois, je sors pour les photographier, et malgré leurs rythmes bien à eux, ils ne sont pas si aisés à mettre en valeur par l’image. A force de les croiser dans leur contexte, j’ai fini quand même par avoir mes idées… et je vous livre donc certaines de mes expérimentations de l’année dernière. Ma terrasse est un élément qui…

Etel

J’aime à me créer des étapes lorsque je pars ou reviens du Finistère pour rentrer chez moi, dans la Loire. C’est ainsi que j’ai souhaité dire au revoir à l’océan l’année dernière par une étape à Etel. Je rêvais de photo de l’océan et de la barre d’Etel, passage dangereux mythique. Bon, en fait, j’aurai dû peut être préparer mieux mon étape… (j’avoue avoir une faiblesse, voire une tendance à improviser un peu mes étapes bretonnes: ben oui, c’est les vacances quoi.) De fait, j’ai mis plus de temps que ce que j’avais imaginé pour atteindre Etel. J’ai fini par…

Cette obscure clarté…

Chaque année, proche de chez moi, s’installe pour près de 10 jours la fête foraine. C’est un terrain de jeu photographique que j’affectionne. L’an dernier, je me suis amusée à y aller chaque jour avec un objectif différent (je ne possédais pas encore mon objectif « russe »), et en variant mes idées de prises de vues. Certaines expérimentations ont été riches d’enseignement: très expérimentales comme celle-ci, ou alors comme ici où j’ai utilisé un objectif Toy lens. A la « lumière » (!!) de ce que j’ai appris lors de mon récent stage, j’ai remis le nez dans ces archives, et je jette un autre…

Magie douce

Je voulais vous remercier pour vos nombreux retours à ma rêverie à La Défense. Ils me sont précieux et m’encouragent à aller plus loin dans l’expression photographique de mon univers intérieur qui est très jeune, à peine 3 ans: juste prête pour entrer désormais en maternelle!!! J’ai un vrai goût pour la photo urbaine bien que je vive désormais dans une petite ville calme où les sujets urbains sont par essence même plutôt rares, ou plutôt absolument autres des grandes métropoles. Mais je ne peux renier la tendresse que j’ai pour ces villes fortes et tendres que sont Marseille et…

Rêverie à La Défense, octobre 2013

J’ai mis bien plus de temps que je ne l’avais imaginé à concevoir un article à partir de certaines des photos que j’ai réalisé à La Défense, en octobre dernier. J’étais à la fois heureuse et déçue de celles-ci. Je ne vous en dirais pas beaucoup plus. J’ai grandi principalement en milieu urbain et j’ai appris à rêver au sein de la ville, avec la musique et les livres. Surtout un, qui m’accompagne depuis plus de 25 ans et qui continue à m’émouvoir et m’émerveiller comme lors de ma première lecture. J’ai pensé à tout cela et j’en ai fait…

Jeux de prises de vue & colonnes de Buren

C’est souvent bien de laisser passer du temps avant de décider si nos photos sont réussies: c’est absolument le cas pour les photos qui vont suivre. Lors de mon passage à Paris à la Toussaint, j’ai passé moins de temps que ce que j’espérai au milieu des colonnes de Buren et du coup, j’avais un regard très critique sur mes prises de vues. Plusieurs mois plus tard, je me suis dit en les triant que si je vivais encore à Paris, je pense que c’est un endroit où j’irai souvent m’exercer à faire des photos car il se prête formidablement…

Ecopôle du Forez, fin de journée pluvieuse.

J’aurai souhaité vous présenter en ce début de semaine quelques photos de mon voyage dans le Sud, mais je n’ai pas encore pu prendre assez de temps pour trier, choisir, organiser… cela sera donc pour plus tard. Hier, je faisais à Lyon un stage sur l’apprentissage du mode Manuel qui a été passionnant et va enrichir ma pratique photographique de façon certaine. En effet, depuis mes premiers pas dans la photo, j’ai préféré travailler mon oeil: cadrage, compositions, mes goûts en touchant un peu à tout et en voyant ce qui monte en graine, si je puis dire. Je travaille…

Du neuf dans « Avoir les pieds sur terre »

Je vous ai concocté un petit billet pour être un peu avec vous malgré mes vacances et il concerne « Avoir les pieds sur terre ».  Pour ceux qui ne connaîtraient pas ce travail, vous pouvez faire connaissance avec l’idée ici, et voir les 45 photos existantes déjà là. J’ai commencé ce travail fin 2012; et il est vrai que ma pratique photographique a considérablement évolué depuis. C’est un travail qui m’a été très utile au départ, j’avais un matériel créatif sous la main (si je puis dire…) toujours avec moi, un terrain d’expérimentation hyper vaste et un cadre de contraintes néanmoins. J’ai…

Le travail du son au Festival des Jardins

Avant de partir quelques jours en vacances dans le Sud, j’ai choisi de vous ramener au Festival des Jardins de Chaumont-sur-Loire; je ne vous ai pas tout montré de ces « Jardins de sensations » où j’ai erré avec délices l’été dernier. Rappelez vous… Je vous avais parlé du lieu là,  montré des photos en noir et blanc et puis du bleu également. (D’autres photos ont été publiés en solo; si vous voulez tout voir et/ ou revoir, je vous invite à vous reporter à ma rubrique  « Festival des jardins » dans l’onglet « Promenades ».)  Abandonnez vos chaussures et reprenons le fil de l’histoire… Dès le premier jardin, l’idée du…

Part d’ombres au Palais Royal

Je continue d’explorer mes archives photographiques. Et me voici donc revenue à Paris, à la Toussaint 2013. Il faisait très beau, et lors de ma promenade au Palais Royal, c’était lumineux, et également, bien sûr, riche en ombres. Ce lieu fort en reliefs, en lignes diverses et de tant de beautés qui ravissent l’oeil jouait à se montrer, puis à se cacher au gré de nos pas. C’est donc à un parcours riche en contrastes que je vous invite. J’ai cette fois-ci choisi un traitement en noir et blanc qui avait été pensé dès la prise de vue pour quasi toutes…

On the road

J’aime bien quand je voyage prendre des photos lors du déplacement d’un lieu à un autre. Le moment du voyage n’est ni ici, ni là. Le temps du déplacement est un espace particulier, un lien qui relie étrangement ce que l’on quitte à ce vers quoi l’on va. Il y a une sorte d’irréalité, on est entre deux mondes; immobile et cependant en déplacement. Le temps n’existe plus vraiment à être entre deux lieux. C’est dans ce temps étrange que j’ai commencé à faire des photos. Train,car… A l’époque, fin 2010 puis en 2011 (c’est à dire peu avant et…

Petit Japon

Je ne sais pas si chez vous c’est pareil, mais actuellement, mon jardin commence à devenir printanier. Les Crocus sont sortis, les tulipes commencent à émerger de la terre, ça bourgeonne sur les arbres et les oiseaux racontent leurs longs mois d’hiver le matin et le soir. Alors, évidemment, côté photo, je commence à rêver de lumière, de couleurs… Voici donc une vision d’avril dernier.