Marseille, mars 2014 (1)

Et voilà! À force d’écrire sur Marseille, j’ai craqué. Besoin de revoir la ville, de mettre le nez dans mes propres photos de la ville, besoin aussi de poster de nouveau un article avec des photos, ici. Car même si l’été sera riche en écrit au vu dont François Bon a pensé l’atelier d’écriture d’été 2018, mes Carnets d’Imaginaires sont également un espace de mes plaisirs en photographie, aussi… je me devais de ne pas me cantonner à l’écrit. Et  donc farfouiller dans mes photos d’archives (puisque je vais dans le Sud au mois d’août seulement). Et justement… je n’avais…

Eglise Notre-Dame des malades, Vichy

C’est par hasard, en me promenant lors d’une journée de repos de l’opéra que j’ai découvert cette église à Vichy. En fait, c’est un exemplaire unique, très complet et très représentatif de l’Art déco à ses débuts, et c’est pour cela que cet article comportera beaucoup plus de photos que d’habitude. Bien sûr, je suis loin de savoir faire des photos urbaines ou de bâtiments avec beaucoup de technicité, et de plus, je ne possède pas le matériel qui le permet. Mais néanmoins, c’est un bâtiment tellement à part que j’ai vraiment eu envie de vous le faire découvrir, même…

Bric à brac de noir et blanc d’Italie

J’aime le noir et blanc, c’est incontestable. Quelquefois, je choisis une photo, et hop! Je m’amuse avec. Et puis, finalement, plusieurs photos aux traitements noir et blanc divers, ben ça fait un bric à brac. Et pour accompagner ces moments d’Italie, un hommage à un grand pianiste italien qui nous a quitté ce dimanche. A bientôt!

Autour d’ « Un gelato al Limon »

Il y a les idées qui me trottent dans la tête, qui cheminent, marinent, se développent jusqu’au moment où je vais les coucher sur papier. C’est un processus souvent assez lent, et qu’une photo peut m’inspirer. Là je vais mêler réalité, passé, présent, imaginaire: c’est ma cuisine secrète. 😉 Ce peut être au fur et à mesure que je traite mes photos, parce qu’une me parle plus, porte un univers qui va nourrir et rejoindre un quelque chose dans mon magma créatif du dedans. C’est ce qui s’est passé pour le texte que je vous ai posté mardi. Là, je…

Un gelato al limon

Le lac est brumeux, la lumière boude lors de ce premier jour de voyage en Italie. Cela fait un petit moment que je n’ai pas consacré de temps à la photographie de voyage: en moi je retrouve mon idée de revenir en Islande pour voir mes amis si chers, et puis aussi pour offrir un meilleur regard, bien plus relié, tellement plus ancré à ce qui me touche et me parle dans mes voyages intérieurs, dans mes ailleurs qu’ils soient géographiques ou non. C’est en Italie que je repense à l’Islande, c’est en Italie qu’encore le sommeil me fuit. Depuis…

Avoir les pieds sur terre, fin.

Il y a eu une très grosse évolution dans ma pratique de la photographie au niveau de l’année qui vient de s’écouler. C’est dû en partie au temps qui passe (voici désormais 4 ans maintenant que je suis devenue « addict au clic »!) mais 2014 a été l’année où j’ai appris le mode Manuel, et il est clair que ce fut pour moi une très grande avancée. Je me doutais depuis un bon moment que cela me passionnerait, et c’est vrai que j’ai trouvé là une façon d’appréhender la photo qui me parle et me convient vraiment bien. Ravie d’avoir d’abord été…

De toi à moi: 4. I’ll be your woman.

Mon joli monde si doux, Elle pose son stylo. Aussitôt, après avoir posé ces mots. Mais elle veut parler et reprend l’écriture de cette lettre. Il y a ce moment terrible où tu comprends que tu n’es personne pour l’autre. Je suis désolée que tu revives cela, j’aurai tant voulu t’épargner cette douleur. Elle pose de nouveau son stylo, sent la gorge qui se noue, comprend que cette lettre sera difficile à écrire. Connais-tu ce conte de Charles Perrault « Les Fées »? Je pense que c’est le conte qui m’aura le plus impressionné, enfant. Et pourtant, j’en ai lu des contes! Je…

Gare de Venise

C’est la fin de notre journée à Venise. Nous avons retraversé la ville, par un trajet différent de celui de l’aller et cherché un autre pont qui traverse la lagune, et puis aussi rencontré quelques rassemblements de vénitiens qui buvaient l’apéritif du soir, et fêtaient peut être la douceur de cet automne indien, ou bien une crémaillère, ou je ne sais quoi d’autre. L’envie de rester ici, de m’inviter et de réinventer ma vie, là, me tenaillait mais la poursuite du train nous appelle et nous reprenons les rues. Je me croirais à Aix en Provence, le soir, par moment,…

De toi à moi: 3. The birds will still be singing

Ma malicieuse, Voilà, nous sommes en décembre. Je ne sais comment est la météo là où tu vis, mais ici il y a eu beaucoup de soleil; l’hiver se montre par petites touches, jusqu’alors par impressions ou même réminiscences, au choix; avec tant d’indécision, de fait, qu’il semble oublier d’arriver. Je regrette d’avoir si peu de temps à consacrer à la photographie en ce moment, car cela donne d’étranges paysages. Ainsi, l’autre jour, en rentrant, je voyais le sol encore très vert, avec presque une couleur de printemps, et puis au-dessus un arbre dénudé quasiment, marron, aux éclairs encore un peu…

De toi à moi: 2. The first time ever I saw your face

Ma très chère, mon âme joyeuse, merci pour ta réponse, je suis heureuse de savoir que tu vas bien. Ici le temps s’écoule lentement, avec une certaine douceur malgré cet automne qui passe et se déroule, implacablement. J’écris beaucoup en ce moment, je pensais faire des collages, et finalement c’est le besoin d’écrire qui est de retour. Remarque, c’est ce que je désirai au printemps. Me remettre à écrire. Et malgré moi, je m’obéis. The first time ever I saw your face I thought the sun rose in your eyes And the moon and the stars were the gifts you…

« Que le spectacle commence! »

Attention, il ne s’agit pas ici d’une série, mais bien d’un Portfolio. Pour en savoir plus sur ce sujet, je vous invite à lire cet article du blog Photofolle: Le cassette rosse di Sestri Levante Et bien c’est parti pour la découverte de mon timide Portfolio. Autour du Portfolio: Un expérience très solitaire et étrange que celle qui conduit à la représentation, au concert. Le travail solitaire et dans l’ombre de l’interprète, l’oeuvre au noir de l’artiste musicien va aboutir peu à peu à une mise en lumière. Sur scène, la musique va alors se créer, se vivre, s’échanger et…

De l’idée au projet artistique (3): la photo déclic

Vous en souvenez-vous? J’avais commencé de vous parler de ma façon très personnelle d’arriver à un projet artistique, au mois de mai ici et au mois de juin là. C’était un projet autour de fleurs, je pense que vous l’aviez compris. Je vous avais laissé en plein suspense. Et bien voilà, encore un peu de blabla, et puis je vous le montre. Me lancer dans ce projet a été l’occasion de rencontrer en photographie une dimension que j’ai dépassé en musique, et que j’ai un peu abordé avec l’écriture, lorsque je consacrais beaucoup de temps à cette activité. Je vous…

Ombres, Italie et Provence

Depuis septembre, j’ai envie de répondre au billet de Christine http://regardevoir.net/ombre-et-lumiere-en-sicile/, car j’aime les ombres du Sud où j’ai vécu 10 ans: c’est un des aspects qui stimule mon imaginaire, que j’affectionne. Et voilà qu’avec mon récent voyage en Italie, me voici enfin en mesure de faire mon clin d’oeil à ce très bel article que j’ai beaucoup aimé. Au contraire de Christine, j’aime voyager en couleur avec les ombres du Sud, j’aime que les couleurs chaudes soient dévorées par le noir, par l’absence de soleil. Début mars, de passage dans ma Provence natale, c’est ce qui m’avait sauté au visage:…

De toi à moi: 1. Rainbow

Ma très chère soeur, Me voilà à peine de retour, et déjà je me dois d’être à la musique. J’aime intégrer à ces concerts que je prépare des images, des ambiances, des moments qui m’ont touché et qui nourrissent alors un mot, une ambiance, une oeuvre, une phrase ou une couleur de voix. Et l’Italie a été très riche pour cela. Heureusement, car aujourd’hui le temps est triste; ce ciel gris-blanc, laiteux, cette humidité persistante, têtue. Je ne sais si je finirai un jour par aimer cela. Pourtant, il ne fait pas vraiment froid… le temps est si humide que…