Proposition 10

Une autobiographie de l’autre avec vous-même écrivant dedans. Proposition finale, nouvelle en 4000 mots. 4000 mots, cela fait un espace d’écriture conséquent sur une page de blog. Diviser la nouvelle en plusieurs épisodes est bien entendu possible, j’y ai songé, mais ce n’est pas non plus vraiment très long à lire, 4000 mots. Aussi je vous suggère de la découvrir via le site de François Bon, c’est à dire Ici. Et pour découvrir les autres contributeurs et leurs propositions, c’est ici .

Me revoilà !

Et oui, ça fait un bon moment que je n’ai rien posté par ici. Plusieurs raisons à cela : Peu de temps libre pour les loisirs artistiques donc…. peu de matière à faire des articles récurrents. Beaucoup de cogitations par contre qui ne se sont pas encore incarnées. En effet, ce n’est pas parce que je ne produis pas que mon esprit et ma créativité sont en sommeil. Mais ce lieu est pour moi un endroit où je ne souhaite pas arriver avec tout et n’importe quoi. Aussi, après quelques années d’existence de mes Carnets d’imaginaire, je préfère un silence…

Proposition 5 : Sarraute

D’après Sarraute, scénographie des voix. Une voix d’enfant. Féminine, fine, souple, au timbre qui s’envole dans l’aigu. Une voix à l’amplitude émotionnelle importante. Qui peut passer rapidement du rire aux pleurs. Du calme à la tempête. Le bruit soyeux des courses sur le gazon. Sa voix à lui qui résonne et envahit l’air quand il crie de joie, quand il s’amuse follement. Ils ont 8 ans. Visages ouverts. Œil pétillant. Bouche moqueuse. — Alleeeez. Pousse moi… Moue boudeuse. Lèvres un peu gonflées sur le côté par l’air amassé dans le bord des joues. Lui qui souffle. Ronchonne. — Mais ça fait…