Proposition 9: Apocryphes

Source de l’apocryphe : Françoise Durif , un extrait de sa proposition 1 La petite boîte cabossée et rouillée délivre son parfum, et protège nos lettres. Son parfum, étrange entre tous – exotique est encore un mot trop neuf- imprègne le papier protégé par les enveloppes. Le souvenir de notre amour est ainsi mêlé à l’odeur du vieux fer. Mille fois ouverte, par cette boîte j’ai alors pensé à toi, à nous, et la boîte refermée par les mains du présent, mouillées, aillées, savonnées me remémorait néanmoins les odeurs conjuguées de nos corps, comme si celles-ci étaient prises dans la…