De l’apport de la peinture à la photo

Cette année, en juin, j’ai franchi un cap important en ce qui concerne un « interdit » — ou plutôt une croyance limitante personnelle– , et j’ai donc participé déjà deux fois à des ateliers de pratiques artistiques en peinture. Depuis 20 ans que je m’autorise en effet à explorer diverses expressions artistiques en dehors de la musique (je fais par ailleurs des collages et j’adore cela), la peinture était une porte que je gardais fermée. En effet, il m’est naturellement difficile de reproduire, c’est maladroit, je suis maladroite. Comme par ailleurs mon frère a un coup de crayon naturel franchement brillant,…

Quelques considérations automnales

Ce que j’aime beaucoup, dans la photo, c’est cette fenêtre ouverte sur le temps qui passe, le déroulement des saisons, nos humeurs, notre état d’esprit… Là par exemple, en me plongeant dans mes photos pour décider ce que j’allais bien pouvoir écrire et montrer de mes photos, j’ai été frappée de voir comme je n’aborde pas du tout l’automne de la même façon cette année! L’an dernier, j’ai eu une crise « feuille d’automne, couleurs d’automne » fort importante!!! Elle a débuté d’entrée le 23 septembre, dans mon salon. Ensuite, j’ai poursuivi dans la même idée… Je me rappelle très bien que…

Le bleu à Chaumont-sur-Loire

Après ces impressions en Noir et blanc, j’ai eu envie de continuer à vous faire découvrir ce festival des Jardins par la couleur bleue. Entre la beauté du ciel de ce jour d’été et les fleurs des jardins, c’était en effet un festival d’azur et de notes bleues… De plus, la couleur bleue était le thème de ce deuxième jardin du Festival. De temps à autre, entre deux jardins, on croise la silhouette du château, et je trouve que cela contribue à se sentir au Pays des Merveilles: il a une telle allure de château de conte de fées! Le…

Mes pieds, encore, en Mars 2013

Bon, alors que des nouvelles photos de cette série attendent de faire suite à celle-ci: http://wp.me/p3qKtS-aF, je continue de vous faire connaître par lots les photos de mes pieds sur terre déjà existantes. Quelquefois, mes pieds font du camouflage…. « Ton sur ton » Les jours de temps pas trop pluvieux, ils aiment rêver aux plaisirs des baignades de l’été… « Au bord de l’eau » Alors que le printemps semblait enfin s’amorcer, les surprises des giboulées déguisent le sol et amusent mes pieds. « Printemps neigeux, printemps heureux » Ils se retrouvent aussi face à des trafics automobiles imprévus… « Carrefour » Ils jouent à « Il était une…