Paris, octobre 2017

Ce que j’aime bien dans le post-traitement, c’est que quelquefois il vous fait changer complètement d’idée sur ce que vous vouliez faire au départ avec une image. Ainsi, prenons cette photo réalisée à Paris. J’ai peu fait de photos lors de mon voyage à Paris en octobre: besoin d’être avec moi-même, de renouveler mon regard sur les choses, d’autres envies de photos… bref. Mais quand j’ai vu cette jolie lumière du soir et la silhouette un peu lointaine de la Tour Eiffel après avoir longuement marché dans Paris, là, c’était irrésistible! J’ai donc cliqué. 2 fois, pour avoir des petites…

L’âge du peut être

14h18, c’est l’heure où elle a décidé de céder de nouveau à son désir d’écrire. Après une longue matinée vagabonde où elle a laissé glisser le temps; où elle n’a finalement que très peu réalisé de ce qu’elle avait décidé, pourtant, la veille, de faire. Elle a rêvé, beaucoup; quelque peu échangé avec des amis par écrit ou bien au téléphone; ôté les plumes trop nombreuses parsemées sur le sol de sa chambre, et décidé qu’elle prendrait un autre jour la décision finale concernant ce vieil oreiller troué qui avait transformé le lieu du sommeil en une sorte de nid…

Envol

Finalement, elle ne sait pas trop pourquoi c’est ce jour-là qu’elle a fini par ne plus résister au besoin d’écrire. Il y a eu cette minute où elle est allée se faire un café; en levant la tête, derrière la vitre, il y avait le saule pleureur et un merle qui sautillait. L’air qui circule dans la pièce, c’est comme un parfum qui parle bientôt d’été. Manie de ne pas supporter l’enfermement, tout est vite ouvert chez elle, elle a besoin de l’air qui circule, qui caresse, qui bouscule les fenêtres; elle a pensé, accepté que tout était différent et…

De l’idée au projet artistique (2)

Vous en rappelez vous? J’ai décidé de tenter de vous faire partager l’émergence de la création d’un projet artistique. C’est ainsi que je vous avais laissé avec un pissenlit élancé et fier après vous avoir montré quelques textures. En effet, ce sont les rencontres que mes vagabondages imaginatifs ont faites ci et là. Au début, ce pissenlit fier me donne une première idée: des portraits de fleurs. Peut être des saynètes, offertes par la nature. Je ne dispose pas d’objectifs macro, c’est bien avec cet objectif Zuiko argentique que j’ai envie de m’essayer à cette idée. J’explore, mêle ces premiers chemins trouvés…

De l’idée au projet artistique

Comment passez vous de l’idée au projet artistique? Moi j’avoue que je suis du style, après avoir déclaré une sorte de fulgurance qui me semble être un point de départ à créer, inventer, à avoir des bouts de poèmes, des impressions, de la musique, des réflexions dans la tête. Ça se mélange pour le pire et le meilleur, j’essaye un peu dans tous les sens. C’est un travail étrange que celui de la création en ce qui me concerne en photographie. C’est ainsi qu’en ce moment je suis souvent allongé dans l’herbe. Au royaume des fleurs. Suite à une idée…

Retour de stage et bonne surprise…

Il y a 3 semaines, j’ai fait un stage photo d’une journée, une initiation au mode M. Pourquoi ai-je décidé de faire un stage? Et bien parce que je rencontre des limites dans ce que j’arrive à faire, et que j’avais besoin d’aide pour aller plus loin, tout simplement. Ce stage a-t-il répondu à mon attente? Oui, tout à fait. Il m’a ouvert des portes et m’a permis de clairement comprendre et pouvoir analyser par exemple pourquoi une grande partie de mes photos réalisées en Bretagne en août dernier sont ratées. J’ai également appris une certaine méthodologie. J’ai pu expérimenter…

Du neuf dans « Avoir les pieds sur terre »

Je vous ai concocté un petit billet pour être un peu avec vous malgré mes vacances et il concerne « Avoir les pieds sur terre ».  Pour ceux qui ne connaîtraient pas ce travail, vous pouvez faire connaissance avec l’idée ici, et voir les 45 photos existantes déjà là. J’ai commencé ce travail fin 2012; et il est vrai que ma pratique photographique a considérablement évolué depuis. C’est un travail qui m’a été très utile au départ, j’avais un matériel créatif sous la main (si je puis dire…) toujours avec moi, un terrain d’expérimentation hyper vaste et un cadre de contraintes néanmoins. J’ai…

Bric à brac d’expérimentations en Noir et blanc

En ce moment, j’ai beaucoup de travail. Et attention: pas de concerts où c’est moi qui chante, mais plutôt au contraire beaucoup d’autres où ce sont mes élèves, pour diverses échéances à plus ou moins long terme. Je n’ai pas beaucoup de temps du coup pour photographier, et comme c’est un bon moyen pour moi d’échapper la vapeur au quotidien, je vous laisse imaginer l’état de ma cocotte perso… Je constate ainsi plusieurs phénomènes que je connais bien pour les avoir vécu dans mon quotidien de musicienne: pas le temps de rêver, ni de m’ennuyer donc je mets bien plus…

Quelques considérations automnales

Ce que j’aime beaucoup, dans la photo, c’est cette fenêtre ouverte sur le temps qui passe, le déroulement des saisons, nos humeurs, notre état d’esprit… Là par exemple, en me plongeant dans mes photos pour décider ce que j’allais bien pouvoir écrire et montrer de mes photos, j’ai été frappée de voir comme je n’aborde pas du tout l’automne de la même façon cette année! L’an dernier, j’ai eu une crise « feuille d’automne, couleurs d’automne » fort importante!!! Elle a débuté d’entrée le 23 septembre, dans mon salon. Ensuite, j’ai poursuivi dans la même idée… Je me rappelle très bien que…

De Poésie à Vert 1

Je termine ma fin de semaine de travail par un atelier de création que je réalise en binôme avec un de mes collègue compositeur. Inutile de vous dire que je repars chez moi le vendredi soir avec plein d’idées, (au cas où j’en manquerai), l’imaginaire en ébullition… Me voilà donc qui, à la suite de cet atelier, ouvre mon ordinateur,  et dans ma tête il y avait : « rimes… poésie… surréalisme… cadavre exquis… etc etc ». Je me dis: « tiens, et si je faisais un poème en photo? »; oui, mais une photo, déjà en elle-même peut être considérée comme un poème….

Mouvements de fête foraine

Quand j’ai fait du violon, enfant, j’ai été studieuse. Même si Schradiek et Sevcik n’étaient pas ma tasse de thé et que je n’ai compris que tard l’intérêt de leur fréquentation, j’ai fait et refait des exercices techniques. Plus tard, quand j’ai commencé mes études de chant, j’ai été une bonne élève. J’ai fait mes vocalises pour apprendre le legato, pour la vocalisation rapide, pour développer la voix, etc, etc. Après avoir obtenu lors de mes études musicales l’oreille absolue, j’ai même travaillé pour obtenir l’oreille relative. Bref, je me fais très plaisir lorsque j’exerce mon métier de chanteuse, (heureusement!!!), je…