La Bâtie d’Urfé avec mon Iphone (2)

Suite et fin de ma visite de la Bâtie d’Urfé. Un petit regard vers le jardin… Il faisait très beau ce jour-là, et de belles ombres me faisaient de l’oeil… Dans la salle de bal, plusieurs tapisseries relatent « l’Astrée » d’Honoré d’Urfé qui a été écrit dans ce lieu. J’ai été séduite par certains détails. A la Bâtie d’Urfée, il y a une rocaille, et c’est unique en France.  La pièce est vaste et on y trouve bien des personnages. C’est un travail magnifique crée avec des coquillages et des pierres. Dans la Rocaille, nous avons une vue sur la cour,…

La Bâtie d’Urfé avec mon Iphone (1)

Voilà une promenade réalisée il y a peu sans mon OMD-10, laissé chez moi, mais où j’ai finalement quand même désiré faire des photographies. Dans ce cas de figure, j’utilise tout simplement mon Iphone. En effet, il a une définition tout à fait correcte et me permet de faire des essais pour revenir plus tard avec mon Olympus, ou tout simplement d’être plus discrète encore que d’habitude en photographiant. Car bien que mon Olympus soit discret, il est clair que mon Iphone est encore plus petit. J’ai choisi un format carré auquel je me suis tenue pendant toute la durée…

Lavis foréziens

Le Forez a deux tendances qui m’émerveillent: des ciels fréquemment chargés de nuages d’une grande beauté, et aussi, régulièrement, de jolies brumes qui voilent légèrement les Monts qui cernent la Plaine. Il me semble toujours alors que le Forez prend des aspects de ces tableaux traditionnels japonais (ou chinois) aux lavis d’encre de Chine. J’aime, quand je le peux, photographier ces moments où je trouve cette région dont je ne suis pas originaire vraiment très belle. Quelquefois même, j’ai la chance que la nature m’offre les deux aspects qui me séduisent ensemble. Dimanche dernier, je suis allée marcher avec une…

Ecopôle du Forez, 15 juin 2013

Un jour de juin. Un très beau temps. Une jolie conjonction entre le soleil, une amitié, et un désir de promenade partagé. Un moment qui se déroule d’abord avec un passage au marché. Des paires de cerises qui s’inscrivent en boucles d’oreilles, des petites voix flûtées, des rires… On grignote, après. Départ pour marcher. Le long de la Loire, des évocations d’autres ballades, on parle de tout et de rien, on marche, c’est bien. C’est bien aussi d’oublier de faire principalement des photos, c’est bien, juste, de marcher. Il y aura à un moment  l’eau, la lumière, la chaleur, les…

Mouvements de fête foraine

Quand j’ai fait du violon, enfant, j’ai été studieuse. Même si Schradiek et Sevcik n’étaient pas ma tasse de thé et que je n’ai compris que tard l’intérêt de leur fréquentation, j’ai fait et refait des exercices techniques. Plus tard, quand j’ai commencé mes études de chant, j’ai été une bonne élève. J’ai fait mes vocalises pour apprendre le legato, pour la vocalisation rapide, pour développer la voix, etc, etc. Après avoir obtenu lors de mes études musicales l’oreille absolue, j’ai même travaillé pour obtenir l’oreille relative. Bref, je me fais très plaisir lorsque j’exerce mon métier de chanteuse, (heureusement!!!), je…

L’étang de Vidrieux

Fin janvier 2013. Nous partons un dimanche avec des amis faire un tour à l’étang de Vidrieux. C’est un des plus ancien plan d’eau du Forez, il a été créé au XIIIème siècle. C’est la première fois que j’y vais. Je me rappelle, il faisait vraiment froid. On me parle de cet étang, d’une chapelle. Arrivés à l’étang, un temps absolument sans vent. Un étang vraiment gelé. Des reflets magnifiques, et puis la surprise de voir des choses posées sur l’eau: c’était vraiment gelé. Je me demande toujours comment, soudain, il peut y avoir des cailloux posés sur l’eau. Comment…

Après le travail

Hier, j’ai passé une bonne partie me journée à constituer un dossier. Je ne rentrerai pas dans les détail du pourquoi ni comment, mais j’avoue que c’est quelque chose que j’ai vécu avec un forme de ras-le-bol assez présent… En plus, par la fenêtre, un temps déplorable. Et moi, je pensais à ma journée qui aurait pu être une journée de vacances si agréable, à me promener le nez au vent, ou au sol, à faire de la photo pour me détendre. Et au lieu de cela: dossier, dossier. Et puis en sortant, le soir, je constate que mon lieu…