Marseille, mars 2014 (1)

Et voilà! À force d’écrire sur Marseille, j’ai craqué. Besoin de revoir la ville, de mettre le nez dans mes propres photos de la ville, besoin aussi de poster de nouveau un article avec des photos, ici. Car même si l’été sera riche en écrit au vu dont François Bon a pensé l’atelier d’écriture d’été 2018, mes Carnets d’Imaginaires sont également un espace de mes plaisirs en photographie, aussi… je me devais de ne pas me cantonner à l’écrit. Et  donc farfouiller dans mes photos d’archives (puisque je vais dans le Sud au mois d’août seulement). Et justement… je n’avais…

7. Là tout auprès mais

7. Là tout auprès mais: pas besoin que ça ait été détruit, juste qu’on sait que c’est là tout auprès, mais qu’on a totalement perdu le chemin pour y retourner Marseille est à la fois un endroit de rupture et de continuité pour elle. Il y a le poids de la famille qui vit dans la ville depuis plusieurs générations, ce lieu auquel on essaye de l’attacher mais d’où pourtant on l’arrachera. Marseille est certes la ville où elle est née, mais surtout pour elle une ville de vacances quand elle rend visite aux grands-parents —aussi au reste de la famille—…

6. Noms propres

6. Noms propres: une transition : se saisir des noms propres associés au lieu initial, ce sont les noms de rues, mais aussi de lieux sociaux (écoles, piscine ou espaces culturels), voire de personnes (médecin, instituteurs), et associer une image texte à ces noms propres, se déformant l’un par l’autre. Démarrer rue Charles Kaddouz, et, soudain, se souvenir d’avoir conduit des Ulysses au Parc Borély, enfant. Traverser ensuite Frais Vallon: ses voitures brûlées, ses poubelles lancées sagement posées dans des filets installés vers le bas des immeubles. Marseille a de nombreux visages, fort contrastés. Les noms des quartiers de la…

2. Image

2. Image: à nouveau cette problématique du retour, quel que soit le lieu qui provoque cette intensité de souvenir ou d’émotion, mais on gomme le narrateur, on ne retient que l’image fixe devant soi, si possible sous forme d’un paragraphe monobloc. Une grande rue, et de nombreux murs. Multiples rappels de ces fermetures à l’étranger, à l’autre? Un mur rose, un mur crème, un mur blanc, un crépi, un haut, un pas trop bas, un bien entretenu, un sale, un médiocre, un joli. Une double circulation, des trottoirs assez larges. Pas grand monde dessus. Voire même personne, en fait. Des…

Exposition au Mucem et mini-série

Cet été, donc, au Mucem, nous sommes allés visiter une des exposition en cours « Aventuriers des mer ». Je vous en livre quelques photos d’ambiances. Enfin, pour clore le chapitre des photos de mon été, je vous montre une mini-série de 6 photos que j’ai réalisé qui devait raconter mes vacances. Elle a été conçue autour de 3 contraintes: toujours le même format: carré toujours le même objectif: mon 20mm (équivalent 40) qu’il y ai toujours de la couleur bleue Construire ce projet m’a obligé à sortir de mes zones de confort, et je n’ai pas réalisé toujours les photos que j’imaginais…

En allant au Mucem

Bon allez, même si j’ai commencé par la montée des canons qui est dans le site du Mucem, je me permet de revenir un peu en arrière, une fois n’est pas coutume, pour retracer un peu le chemin qui mène à ce fameux Mucem qui va m’occuper pour quelques articles… Si vous vous rappelez bien nous étions sur le Vieux Port là… La Bonne Mère, été 2017 Et en continuant de marchant, voilà qu’est annoncé l’arrivée prochaine au Mucem, à ce fameux Musée… Une vue un peu autre pour que vous constatiez la décoration… Un peu plus loin, de nouveau…

La Bonne Mère, été 2017

Il est toujours intéressant de rechercher un point de vue plus original, plus inédit d’un monument ou d’un lieu très connu. C’est le cas bien entendu de Notre Dame de la Garde, dite « La Bonne Mère » à Marseille. J’ai été ravie de trouver cet angle de vue, qui permet de ne pas ignorer que l’on est à Marseille en découvrant la fameuse Bonne Mère, qui montre également un peu du Vieux Port, et qui ne me semble pas si convenu que cela. Qu’en pensez-vous? Bonne journée et bon week-end à vous.

Sunny (ombre 2)

Depuis un bon moment, je choisis des nouvelles photos de mes 2 plus fidèles compagnons afin de poursuivre mes promenades d’ »Avoir les pieds sur terre ». Je pense que je suis désormais mûre pour vous faire connaître mes choix et vous parler un peu plus de ce projet, comment il a mûri avec le temps, les problèmes que je rencontre etc. En attendant, après ces jours de pluie (hier, c’était horrible par chez moi!!!!) voici de quoi égayer un peu ce samedi, et… une nouvelle photo, comme un nouveau départ de ces pieds! Vous pouvez regarder l’intégrale de mes deux pattes…

Marseille, Vieux Port

Lors de ma promenade en mai, à Marseille, on ne peut pas dire qu’il faisait très, très beau. Jugez plutôt… Pas évident de débusquer ces couleurs vives du Sud que j’aime, et qui me manquent certains jours, ici, en Rhône-Alpes et dont je comptais repaître mes hybrides. En effectuant le tour du Vieux Port pour me diriger vers le Mucem, je finis par rencontrer un espace « très Sud » derrière des balustrades: confus, coloré, et incongru. Un peu plus loin, cohabitant avec les reflets de l’eau, il y avait un très bel espace de couleurs. Bien sûr, à cause de la…

L’Estaque

Je ne vous ai pas montré toutes les photos de mon passage à Marseille en mai l’année dernière, voici donc ma vision de mon passage à l’Estaque. Un mélange bien marseillais selon moi: atypique, beau et sale, où cohabitent l’actuel et l’ancien sans trop se demander si cela peut être harmonieux. Native de cette ville, je n’y ai vécue néanmoins qu’adulte, et seulement une dizaine d’année. Je suis donc un peu de là et aussi d’ailleurs. Marseille m’est à la fois familière, proche, et cependant je n’y suis pas attachée viscéralement comme nombre de marseillais. Mais ce que j’avais aimé…

Mes pieds avant l’été

Et bien voilà.  J’arrive au bout des photos de cette série que beaucoup connaissent. Ensuite, ce ne sera que du neuf!  Sisisi!!! Il y en aura peut être de mes archives: et bien oui, quelquefois, on a un nouveau regard sur des photos qui ne nous semblaient pas, au départ, dignes d’intérêt. Et puis, des nouvelles photos réalisées à partir du mois de juin. Je vais recommencer, donc à poster une par une les images de cette série. Mais vous avez compris le principe: un carré, mes pieds et une touche d’inventivité… En attendant, voici donc « Dimanche estival » (parce que,…

Animaux fantastiques

Lors de mon passage en mai à Marseille et de ma longue promenade sur le Port, j’ai découvert de drôles de bestioles. Cela a donné une touche très ludique à ma fin de journée. Proche de la Mairie, comme sur des échasses, j’ai ainsi découvert ce taureau. (Le taureau armé d’un trident figure sur les armoiries anciennes de la ville de Marseille ainsi qu’un lion). Plus loin, d’autres étranges personnages me faisaient de lumineux sourires alors qu’il pleuvait un peu. Je me suis amusée à en « croquer » certains morceaux choisis, plutôt que les animaux dans leur entier. Je trouvais plus…