Enfin

Me voilà enfin qui sort la tête du trop-plein de la fin d’année scolaire, même si je suis encore bien occupée jusqu’au 4 juillet: je vais enfin pouvoir avoir plus de temps pour moi. Et reprendre ainsi des parutions sur le blog plus régulières, ainsi qu’avoir du temps pour faire de la photo. Et retrouver ainsi le temps des fleurs… C’est que j’ai encore 2 photos à faire pour mon projet quoi!! Belle semaine à vous.

De l’idée au projet artistique (2)

Vous en rappelez vous? J’ai décidé de tenter de vous faire partager l’émergence de la création d’un projet artistique. C’est ainsi que je vous avais laissé avec un pissenlit élancé et fier après vous avoir montré quelques textures. En effet, ce sont les rencontres que mes vagabondages imaginatifs ont faites ci et là. Au début, ce pissenlit fier me donne une première idée: des portraits de fleurs. Peut être des saynètes, offertes par la nature. Je ne dispose pas d’objectifs macro, c’est bien avec cet objectif Zuiko argentique que j’ai envie de m’essayer à cette idée. J’explore, mêle ces premiers chemins trouvés…

De l’idée au projet artistique

Comment passez vous de l’idée au projet artistique? Moi j’avoue que je suis du style, après avoir déclaré une sorte de fulgurance qui me semble être un point de départ à créer, inventer, à avoir des bouts de poèmes, des impressions, de la musique, des réflexions dans la tête. Ça se mélange pour le pire et le meilleur, j’essaye un peu dans tous les sens. C’est un travail étrange que celui de la création en ce qui me concerne en photographie. C’est ainsi qu’en ce moment je suis souvent allongé dans l’herbe. Au royaume des fleurs. Suite à une idée…

Nature et textures

Je profite de mes vacances pour travailler un projet photo, et même si je ne sais trop à ce jour comment je vais m’en sortir pour le terminer et l’aboutir, j’ai par contre réalisé pas mal d’images, et essayé plein de traitements divers. Je vous livre deux photos que j’aime bien, issues de ces essais. Ces photos ont été réalisées complètement en mode M côté boîtier comme du côté de l’objectif, puisqu’il s’agit d’un 50mm f1,8 Olympus argentique (il devient donc un 100mm avec mes boîtiers micro 4/3). Et je peux vous dire que faire une mise au point réussie…

Magie douce

Je voulais vous remercier pour vos nombreux retours à ma rêverie à La Défense. Ils me sont précieux et m’encouragent à aller plus loin dans l’expression photographique de mon univers intérieur qui est très jeune, à peine 3 ans: juste prête pour entrer désormais en maternelle!!! J’ai un vrai goût pour la photo urbaine bien que je vive désormais dans une petite ville calme où les sujets urbains sont par essence même plutôt rares, ou plutôt absolument autres des grandes métropoles. Mais je ne peux renier la tendresse que j’ai pour ces villes fortes et tendres que sont Marseille et…

L’Estaque

Je ne vous ai pas montré toutes les photos de mon passage à Marseille en mai l’année dernière, voici donc ma vision de mon passage à l’Estaque. Un mélange bien marseillais selon moi: atypique, beau et sale, où cohabitent l’actuel et l’ancien sans trop se demander si cela peut être harmonieux. Native de cette ville, je n’y ai vécue néanmoins qu’adulte, et seulement une dizaine d’année. Je suis donc un peu de là et aussi d’ailleurs. Marseille m’est à la fois familière, proche, et cependant je n’y suis pas attachée viscéralement comme nombre de marseillais. Mais ce que j’avais aimé…

Quelques considérations automnales

Ce que j’aime beaucoup, dans la photo, c’est cette fenêtre ouverte sur le temps qui passe, le déroulement des saisons, nos humeurs, notre état d’esprit… Là par exemple, en me plongeant dans mes photos pour décider ce que j’allais bien pouvoir écrire et montrer de mes photos, j’ai été frappée de voir comme je n’aborde pas du tout l’automne de la même façon cette année! L’an dernier, j’ai eu une crise « feuille d’automne, couleurs d’automne » fort importante!!! Elle a débuté d’entrée le 23 septembre, dans mon salon. Ensuite, j’ai poursuivi dans la même idée… Je me rappelle très bien que…

Le bleu à Chaumont-sur-Loire

Après ces impressions en Noir et blanc, j’ai eu envie de continuer à vous faire découvrir ce festival des Jardins par la couleur bleue. Entre la beauté du ciel de ce jour d’été et les fleurs des jardins, c’était en effet un festival d’azur et de notes bleues… De plus, la couleur bleue était le thème de ce deuxième jardin du Festival. De temps à autre, entre deux jardins, on croise la silhouette du château, et je trouve que cela contribue à se sentir au Pays des Merveilles: il a une telle allure de château de conte de fées! Le…

Ambiances en Noir et blanc

Ce Festival des Jardins, je l’ai visité et photographié un jour de très beau temps. Que de couleurs! Mais pour autant, je n’ai pu m’empêcher de regarder si, de-ci, de-là, certaines photos se prêtaient au noir et blanc. C’est autre chose le noir et blanc, un autre univers, d’autres sensations. Et justement, le thème du festival de cette année c’est : « le jardin des sensations ». Alors, je me suis dit: je suis dans le thème. Et puis, autant que vous le sachiez, j’ai tellement aimé cette visite: je suis prête à tout pour vous faire partager le plaisir que j’ai eu…

Chaumont-sur-Loire (1)

En concevant mes escales cette année avant d’arriver en Bretagne, j’ai eu très envie de revoir un lieu et un concept que j’avais adoré en le visitant en 2002: le Festival International des Jardins de Chaumont-sur-Loire. Pour vous résumer, un concours est lancé autour d’un sujet, et les lauréats seront exposés pendant 6 mois dans une partie du jardin du Château: des parcelles sont crées par ces équipes pluridisciplinaires et internationales. Dans ces équipes, il y a des botanistes, des paysagistes, des designers, des acousticiens… De nombreux aspects très différents du jardin et/ou de la nature s’expriment ainsi avec sens artistique et…