2020

En 2019, j’ai encore été sur le blog dans un rythme qui n’est plus celui très régulier que j’avais au début de cette pratique. Mais grâce au blog, j’ai fait des rencontres. Et ma pratique photo s’est enrichie, l’écriture également puisqu’en rencontrant le blog de Philippe Castelneau j’ai également fini par rencontrer l’Atelier d’écriture de François Bon que j’affectionne particulièrement. Donc tout va bien malgré tout. Mais j’ai beau me dire qu’il est normal que tout ceci évolue, que c’est la vie : j’ai mauvaise conscience. Pour tout vous dire même, je me dis que… hum… Bon, y a-t-il encore…

Me revoilà !

Et oui, ça fait un bon moment que je n’ai rien posté par ici. Plusieurs raisons à cela : Peu de temps libre pour les loisirs artistiques donc…. peu de matière à faire des articles récurrents. Beaucoup de cogitations par contre qui ne se sont pas encore incarnées. En effet, ce n’est pas parce que je ne produis pas que mon esprit et ma créativité sont en sommeil. Mais ce lieu est pour moi un endroit où je ne souhaite pas arriver avec tout et n’importe quoi. Aussi, après quelques années d’existence de mes Carnets d’imaginaire, je préfère un silence…

De retour!

Bonjour à tous, Et non, le blog n’est pas mort. Mais terminer la proposition 45 afin de pouvoir arriver à la publication du livre de l’Atelier d’été était important pour moi, et cela m’a pris du temps. Et puis il y a la vie en dehors du net. Aussi, il y a eu une pause ici. Mais me voilà de retour!  Avec un projet en germe dans la tête en plus pour décembre… Et suffisamment avancé pour que je me manifeste. Donc je vous laisse avec une photo de cet été que j’aime bien, et je vous dis à très…

Le blog en sieste opératique (tique tique tique…) d’été

J’adore l’opéra. Il y coexiste drames, voix diverses, excès de sentiments… Et puis vous mourrez, agonisez pendant des heures. Une ou deux fois, il y a une quinzaine d’année maintenant, il m’est arrivée de décéder sur scène et j’ai adoré. Et puis il y a les fausses sorties. Cela agaçait terriblement ma grand tante qui me disait ne pas aimer aller à l’opéra à cause de cela. Je la réentends me dire « Tu comprends, les gens (entendez les chanteurs!!), ils chantent : je pars, je pars » Et de fait, ils ne partent pas, et cela m’agace. » Actuellement, j’avoue: je fais ma…